Comment isoler des combles perdus ?

Comment isoler des combles perdus ?

Dans le cadre d’une rénovation énergétique, l’isolation des combles perdus est une opération incontournable pour améliorer les performances énergétiques d’une maison. Les pertes de chaleur sont importantes dans cet espace particulier de la maison, et une absence ou une défaillance d’isolation des combles perdus aura un impact direct sur la facture d’énergie. Cela va de pair avec un coût d’exploitation de l’énergie toujours en constante augmentation et qui commence à se faire ressentir de plus en plus à chaque fin de mois. Les possesseurs de combles perdus devront prévoir cette opération pour réduire ces dépenses sur la facture énergétique et découvrir un confort thermique amplement suffisant à leurs besoins.

Isolation de combles perdus : de quoi s’agit-il ?

À la différence des combles aménageables, les combles perdus n’offrent pas d’espace viable. On les reconnait surtout avec une hauteur sous plafond de moins de 1,80 mètre, ou avec la présence d’une charpente qui rend la zone difficile d’accès. De par cette nature, beaucoup n’accordent pas trop d’importance à son isolation, et pourtant, cela permet de réaliser une économie allant jusqu’à 50 % sur la facture d’énergie. C’est par rapport à cette difficulté que l’isolation des combles perdus s’effectue en général des techniques spécifiques qui requièrent un posage adapté et un bon dosage de l’isolant afin de recouvrir la surface de façon uniforme. De cette manière, la chaleur qui provient de la maison ne pourra plus se dissiper à travers le plafond, tandis que l’air froid de l’extérieur de pourra plus passer par les combles perdus pour atteindre les pièces viables de la maison. 

Quelle technique d’isolation utiliser ?

En général, l’isolation de combles perdus se réalise à travers deux techniques : la technique de soufflage, et l’isolation en rouleaux. 
L’isolation par technique de soufflage, également appelée l’isolation de combles perdus, est une technique qui utilise généralement des isolants en forme de flocons tels que la ouate de cellulose ou de la laine de verre. Ces derniers seront éparpillés de part et d’autre dans toute la pièce afin de créer une couche uniforme capable de supprimer les ponts thermiques.
L’isolation de combles perdus en rouleaux en revanche est un processus qui se réalise en deux étapes. La première consiste à poser la couche d’isolant initiale entre les solives, tandis que la deuxième servira de couverture à la première couche.